"Amorskoul"


Aphrodite IOI n° 176, à Richard DROUIN

Basé au Lavandou et propriété de Richard depuis 2002.

Le bateau a été remis en état progressivement et depuis 2014, il subit un refit important.

Ci après le compte-rendu du réfit, reçu le 15/03/2016.


Je crois avoir craqué vers 2001. Je feuilletais un petit livre avec des bateaux dedans. Une page par voilier et en 30 pages les 30 bateaux qui ont marqué les 20 dernières années sont passés en revue. Il y a une pour l’Aphrodite 101. L’idée ne me lâchera plus jusqu’au jour, en 2002, où un propriétaire décide de se séparer du sien et moi de mes économies. J’ai l’argent, la place de port, le bateau est visible à 50 km de chez moi, il est pour moi. Je sais que j’achète un sous-marin, un vieux coupé sport plein de défauts attachants, un paquet d’emmerdes, mais on ne vit qu’une fois. Outre les dépenses diverses et variées, celles que l’on fait par correspondance après avoir feuilleté je ne sais combien de revues type « Uship », entre 2001 et 2014 je change le mat, le gréement dormant, et refais la cadène d’étai et le moteur. La GV est de toute beauté et je me souviens même avoir récemment opté pour un enrouleur Flat Deck, lassé que j’étais de plier seul le Solent. En fait, la vérité, je n’ai plus trop envie de faire le zouave à l’avant surtout avec 30° de gite, je n’ai plus vingt ans. En 2014 je dois me rendre à l’évidence, il faut le sortir de l’eau pour longtemps. L’osmose a gagné. Mais s’il n’y avait que cela… Je confie l’opération maintenance lourde à Hubert de NAVISAIL au Lavandou. Alors il sera raboté et ira sécher seul en plein mistral dans une zone d’activité près de Borme. Le rabotage débute en novembre 2014. Dix-huit mois de punition loin de l’eau.

Amorskoul

C’est quand on démonte que l’on voit.

Le safran déposé et pelé doit être refait. Il pisse la flotte et est rempli d’un liquide noirâtre. Et en plus il est fendu…

Amorskoul Amorskoul Amorskoul Amorskoul

Deux cylindres neufs contre l’ancien ? Je dis oui, à Dominique de Boat Ship.

Entre temps le bateau est revenu au Lavandou, nous le pensions sec…Foutu pour foutu, et puisque la coque met du temps à sécher, le moteur y passe aussi. Le vieux Yanmar d’origine a fait son temps. Je le fais déposer et remplacer par un bicylindre deux fois plus puissant (14cv) du même constructeur. Bien entendu un devis en entraine plusieurs, le berceau ne correspond plus, l’arbre d’hélice devient trop court et l’ancienne hélice inadaptée… Le chantier prend une dimension intérieure…

Amorskoul Amorskoul

Je ne regretterai pas mon vieux Yanmar pourtant très fiable mais si capricieux par grand froid. Et puis l’inverseur était au bout de ses limites. A chaque démarrage je chantais des cantiques et allumais des cierges… Je regretterai en revanche sa sonorité et ses vibrations sympas, à peine embrayé, au port.

Amorskoul Amorskoul Amorskoul Amorskoul

Pendant que l’on pose le moteur, le séchage se poursuit dans la douleur. Je n’ai jamais vu autant de flotte que ces six derniers mois au Lavandou. On se croirait en Normandie. Certes cela fait partie de la posologie que de rincer la coque à l’eau clair. Mais là il est bien rincé je dis. Les parties encore humides sont notamment à la jonction coque quille.

Finalement, un petit abri très cosy pour l’hiver est monté.

Amorskoul Amorskoul Amorskoul Amorskoul

La coque enfin sèche, la stratification est engagée, même la quille le sera. Stratification époxy, ponçage, mastic époxy, ponçage, mastic époxy, ponçage, primaire. La manip est pour Lavandou Carénage. Je sais qu’avec Tintin (alias Richard) ca va être beau.

Amorskoul Amorskoul Amorskoul Amorskoul

La carène est parfaite. Je ne sais pas comment ils font. C’est un métier.

Que reste-t-il à faire ? L’antifouling et la partie émergée de la coque nous sommes en phase. Cette dernière est poncée et préparée mais il faut encore que Tintin prenne son pistolet, que la température soit la bonne, sans compter l’hygrométrie et je ne sais quoi encore du genre « si Tintin part jouer avec son nouveau jouet de TP 52… » Avec de L’AWL Grip + Tintin ca va le faire ; c’est un artiste, du grand art, je suis patient au point où j’en suis, je ne compte pas et j’attends.

Que reste-t-il à faire ?

Presque rien voyez-vous mais comment vous dire, auriez-vous laissé de vieilles boiseries sur le pont alors que la coque va être nickel ? He bien moi non plus alors j’appelle Cédric d’Aquawood et je fais dégager le vieux teck des banquettes et celui du fond de cockpit. Mes fessiers et ceux de mes valeureux équipiers qui me supportent seront récompensés par du vrai teck tout plat.

Voilà 18 mois de patience et toujours pas de bateau dans l’eau.

Dès que c’est fini je vous montre le résultat, à terre et sur l’eau. En mai fait ce qu’il te plait.

Je terminai ainsi mon texte précédent… Il n’y a plus de saison. Les mois d’avril et de mai furent abominables… En mai nous avons peint, pas navigué. Où en sommes-nous ?

Coté peinture, le travail est terminé, et ça claque. En mars il ne restait que la sous-marine à faire, banal travail d’antifouling. Sans commentaire. Tintin a ensuite attaqué les œuvres mortes. Ponçage, primaire d’accrochage, enduit, re-ponçage, re-enduit, etc… 3 fois de suite.

Amorskoul Amorskoul Amorskoul

Et ensuite il faut être patient, 3 couches de laque polyuréthane AWLGRIP. Pour les bandes de déco, pas question d’utiliser des stickers. Elles sont peintes, à nouveaux trois couches…

Amorskoul Amorskoul

Je vous laisse regarder. Moi je ne sais pas comment il fait…

Amorskoul Amorskoul Amorskoul Amorskoul

Pendant ce temps, il s’agit de poursuivre sur le pont le travail de rénovation du Tek. Tout est en Tek sauf les glissières de la descente en IROKO. La teinte s’uniformisera plus tard.

Amorskoul Amorskoul

Coté moteur, l’échappement est raccordé, le tableau de commande est tout neuf et l’hélice bec de canard remplace l’abominable tripale que j’avais du monter à la hâte après avoir perdu une pale de la précédente. Depuis, je plonge été comme hiver pour vérifier mes anodes. La mise à l’eau est imminente. Sortir le bateau de sa cabane, finir quelque finition sous la quille et poser le mat restent au programme. Je vous enverrai des photos semaine prochaine.


logo aphrodite 101